Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Parution du Cahier Louis-Lumière n°12

tin, La force poétique des images fragiles, construire une camschlomoff, Cahier Louis lumière, arts filmiques et expérimentations optiques contemporaines, nicole brenez, bidhan jacobs, pascal maréra

 
Parution du Cahier Louis-Lumière n° 12 :
Arts filmiques et expérimentations
optiques contemporaines

 

Sous la direction scientifique de Nicole Brenez, Bidhan Jacobs et Pascal Martin
 
Le questionnement concernant les expérimentations dans les arts filmiques contemporains nous a conduit à étudier quelques façons de penser et traiter les processus optiques, de la captation à la projection, autrement que selon les principes et normes de formation d’images habituels.
 
Le présent numéro, issu d’un colloque qui s’est tenu à l’ENS Louis-Lumière les 12 et 13 octobre 2017, propose des contributions à une histoire critique des technologies optiques articulée à une esthétique des arts filmiques. Celles, tout d’abord, qui mettent en évidence l’alternative qui consiste à « Fabriquer ses outils », c’est-à-dire concevoir ceux qui manquent ou échappent au parc technologique actuel, en exploitant l’impensé d’une réflexion technique et scientifique utile aux industries ; se révèlent alors des liens passionnants entre plasticiens inventeurs de leurs propres outils et scientifiques forgeant des instruments.
 
Ensuite, un ensemble d’interventions d’artistes, techniciens et chercheurs étend la réflexion aux façons d’ « Inventer des pratiques », autrement dit, à la question cruciale de l’appropriation des technologies vue depuis la création de gestes radicaux et d’agencements inédits de techniques.
 
Enfin, l’expérimentation est saisie plus particulièrement dans ses implications formelles et stylistiques, « Fonder une esthétique », au sens où l’annexion d’outils, leur réagencement et l’invention de pratiques radicales et sensibles déterminent des plasticités et perceptions nouvelles. (Présentation issue de l’éditorial de Nicole Brenez, Bidhan Jacobs, Pascal Martin)
 
Sommaire

Avant-propos / Vincent Lowy
Éditorial / Nicole Brenez, Bidhan Jacobs et Pascal Martin

I - Fabriquer ses outils
Archéologie optique : l'objectif au centre du débat / Pascal Martin
"Le feu de la matière" / Patrick Bokanowski
La force poétique des images fragiles. Construire une caméra / Jérôme Schlomoff
Corps-film et geste politique. Les enjeux de la fabrication de l'émulsion-maison / Monise Nicodemos

II - Inventer ses pratiques
Entretien avec Éponine Momenceau / Pascal Martin
Vers l'œil intérieur. Esthétique et "conjoncture technique" / Frédéric Tachou
"L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où un jour ses yeux ont regardé" : les longues focales de Jacques Perconte / Vincent Sorrel
Projeter/filmer en déplacement : le réel comme table de montage / Carole Nosella
L'étalonnage peut-il être un lieu d'expérimentation filmique ? / Bérénice Bonhomme
Vers l'image claire ? / Christophe Guérin

III - Fonder une esthétique
La nuit remue / Cyril Béghin
Incidence du changement de position de l'observation d'un objet : Parallaxe (2017) de Nominoë / Vincent Deville
 
Plus d'informations et bon de commande sur le site de l'École

Contact
Mehdi Aït-Kacimi, direction du développement et de la communication
com@ens-louis-lumiere.fr / 01 84 67 00 10

Ecole nationale supérieure Louis-Lumière
20 rue Ampère - 93200 Saint-Denis
com@ens-louis-lumiere.fr

 

 

Lien permanent Catégories : Film, Livre 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel