Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • UITMARKT 08 - Amsterdam reconstruction -

    NEXT SCREENING AMSTERDAM RECONSTRUCTION

     

    148 boat pompier if.JPEG

    FESTIVAL UITMARKT AMSTERDAM

    30 AUGUST 18H00 / 21H00

    ON THE STUBNITZ BOAT - ON THE JAVA ISLAND
  • Internégatifs - Amsterdam reconstruction


    contre type instal 03.jpg

    Je viens d'entamer les préparatifs pour la réalisation d'environ 180 internégatifs (6X10 cm.), d'autant d'images choisies dans les rushs originaux du film "Amsterdam reconstruction", en vue de réaliser les tirages argentiques de ces images.

    Ci-dessus, la première image sélectionnée, projetée sur le margeur de l'agrandisseur. Il s'agit d'un vestige de pont tournant, qui servait aux chemins de fer, entre la gare d'Amsterdam et Westerdok. Aujourd'hui, c'est un restaurant, le OPEN. La ville a vendu pour 1 € symbolique ce pont au meilleur projet de réhabilitation...

    1er partie : Le repérage dans les rushs avec la visonneuse 35mm. Ici, je ne fait pas passé le film dans la visonneuse, car j'ai besoin de faire un examen méticuleux au compte fil, pour choisir la meilleure image, celle qui sera la plus intéressante par ces détails, et sa qualité. Puis je noue un bout de fil à coudre blanc dans l'une des perforations pour la marquer.

    repérage 01 n&b.jpg

    repérage 02 n&b.jpg

    2 ème partie : Installation de la visionneuse dans l'axe de l'agrandisseur, pour conduire le film depuis la bobine émetrice, jusqu'au passe film. Et construction d'une bobine réceptrice, avec manivelle de fortune... Il me restera à embobiner le film sur la bobine de droite, après chaque internégatif...

    contre type instal 01.jpg

    contre type instal 02.jpg

    contre type instal 05.jpg

    contre type instal 04.jpg

    Rien que le repérage m'a prit 4 jours... Le reste de l'aventure à la prochainne note, pour comprendre ce qui va se passé...

    A suivre : 3ème partie : Internégatif - Exposition/Développement

  • la vitrine - the window - mise à jour

    HENRI PLAAT.jpg
    Nouvelle mise à jour de l'album "la vitrine - the window"

    Henri Plaat - Artiste & Filmmaker - Amsterdam 2008.

  • Nouveau portrait - Henri Plaat

    PLAAT HENRY P1V2 15X20.jpg

    Henri Plaat - Artiste - Amsterdam 18 08 08


    Henri Plaat est né en 1936 à Amsterdam. Il est artiste et réalise, depuis 1968, des films d'une rare poésie autour de ses voyages en Europe, Asie, Amérique et Afrique du Nord.

    Vous pouvez voir l'un de ses films, "Fragments of decay" sur le site de FILMBANK - Filmbank TV - à l'adresse suivante :


    (après avoir eu accés à la page, choisisez dans "Month programme" le mois de "JULY" pour avoir accès au film d'Henri Plaat)


  • Etats généraux du film documentaire - "La douceur dans l'abîme"

    Projection du film "LA DOUCEUR DANS L'ABIME"


    adam julius ©schlomoff.jpg
    Adam Julius - Sans abri - Nancy 1999


    FESTIVAL : ETATS GENERAUX DU FILM DOCUMENTAIRE
    LUSSAS

    17-23 Août 2008


    Programme : LE CORPS CONFISQUÉ, LE PORTRAIT RENDU

    Lundi 18 à 21h15, Salle 5

    Rediffusion mercredi 20 à 15h00, Salle 4



    La douceur dans l’abîme

    Cherchant à rendre compte de l'expérience concrète des sans-abri, La Douceur dans l’abîme, fruit de la collaboration entre un cinéaste-plasticien, Jérôme Schlomoff, et un écrivain, François Bon, s’inscrit en faux contre les trois formes dominantes de la parole au cinéma et dans l’audiovisuel en général : dialoguer / questionner / écouter. Ces pratiques à la fois indispensables, toujours insuffisantes et souvent falsificatrices se contentent de laisser les locuteurs parler dans le flux, sous les espèces d’un spontané qui serait « le vrai », selon une réduction permanente de la parole à son caractère irréfléchi, et ce jusqu’à réduire l’imaginaire même du discours à ses manifestations les plus déstructurées. [...]

    Attempting to adequately communicate the concrete experience of the homeless, La Douceur dans l’abîme, is the result of a collaboration between the cineast-painter, Jérôme Schlomoff, and a writer, François Bon. The film distances itself from the three dominant forms of speech in cinema and in audiovisual in general: the practices of dialogue, questioning, listening. These postures are at once indispensable and insufficient as well as often misleading as they simply let the speakers partake of a flow, under a judgement system where the spontaneous becomes equivalent to the “true“, valuing a person's discourse for its character as unprepared, unthought speech, and in this way reducing the very imaginary of the discourse to its most unstructured manifestations. [...]



    1999, Beta Num., Couleur et Noir & Blanc, 52’, France
    Image - Photographies : Jérôme Schlomoff /
    Son: Frédéric Bourier - Adam Julius /
    Montage: Catherine Mamecier - Jérôme Schlomoff
    Voix : Annie Mercier - François Bon - Christian Clavier - Serge Maggiani
    Production/Distribution: Paraiso Production Diffusion
    paraisofilms@libertysurf.fr, +33(0)143159191